Le e-commerce est un business qui a de plus en plus de succès. Les consommateurs préfèrent faire leurs achats sur Internet : cela évite de se déplacer, c’est plus rapide et plus pratique. Les magasins en ligne sont les seuls commerces qui peuvent être ouverts toute la journée et tous les jours, même le dimanche. C’est un business en ligne qui fonctionne bien et qui a plein de potentiel. De quelles façons peut-on avoir un e-commerce original ? Quels sont les produits qui peuvent être vendus sur Internet ?

Vendre ses propres fabrications

Si vous avez l’âme d’un artiste, vous pouvez créer un site e-commerce pour vendre vos propres réalisations. Les possibilités sont larges : illustrations, toiles de peintures, poteries, bijoux faits à la main… Ce sont des objets uniques qui ont une grande valeur.

Vos prix peuvent être plus élevés que les objets commercialisés dans les grandes enseignes, mais cela ne fera pas peur aux consommateurs. Ils aiment avoir des objets uniques, que ce soit pour décorer leur intérieur ou pour les offrir à un proche.

Devenir freelance et vendre ses prestations

Les métiers sur Internet sont larges. Il est possible d’être e-commerçant mais également freelance. Rédacteur web, spécialiste SEO, correcteur, monteur vidéo, graphiste…

Ces personnes peuvent vendre leur prestation sur Internet à la manière d’un e-commerce. Ils affichent leurs “produits”, qui sont en fait leurs services, et l’utilisateur n’a qu’à cliquer sur la prestation qu’il désire recevoir.

Proposer une formation

Les formations en ligne sont de plus en plus populaires. Comme pour faire les achats, la plupart des personnes préfèrent maintenant suivre des cours depuis chez eux. Cela peut permettre d’avoir un emploi à côté ou de pouvoir s’occuper de ses enfants en bas âge.

Vous pensez être spécialiste d’un domaine en particulier ? Pourquoi ne pas donner des cours en ligne ? C’est une excellente idée de business. Concernant le e-commerce, il est possible d’enseigner la création d’une boutique en ligne, ou d’expliquer la façon de vendre avec succès ses produits.

Publier un Ebook

L’ebook est un excellent moyen d’avoir un revenu passif. Rédigez un livre numérique, mettez-le en vente sur Amazon par exemple, et attendez que les utilisateurs l’achètent. A part éventuellement en faire la promotion pour le faire connaître, vous n’aurez qu’à attendre que les sous arrivent dans votre poche.

Rédiger un ebook n’est cependant pas si simple. Il faut d’abord trouver le sujet, puis avoir une belle plume pour que la lecture soit agréable. Le contenu doit également être pertinent.

Vendre ses photos sur une banque d’images

Vous êtes photographe amateur ? Vous estimez que vos photos devraient être partagées dans le monde entier ? Alors pourquoi ne pas les vendre sur une banque d’images ? Ainsi, à chaque fois que quelqu’un va la télécharger, vous recevrez une commission. Les sommes reçues sont légères et il faudra vendre énormément d’images pour réussir à en vivre, mais certaines personnes y parviennent.

Avant de se lancer dans ce business, il est judicieux d’étudier le genre d’images qui est le plus souvent téléchargé, afin d’espérer faire des ventes.

La box e-commerce pour améliorer votre business

Créer sa box e-commerce peut être une bonne stratégie marketing pour un commerce en ligne. Il s’agit d’envoyer tous les mois aux personnes abonnées un paquet comprenant une gamme de vos produits. Ainsi, grâce aux abonnements, lancer sa box mensuelle sera rentable pour le commerçant, et agréable pour le client qui pourra se sentir privilégié.

Pour créer sa box mensuelle, plusieurs détails doivent être étudiés. Par exemple, le packaging. La taille et le format de la box ne doivent pas être laissés au hasard. Dans l’idéal, le paquet devrait pouvoir passer dans la boîte aux lettres.

Cela permet de fidéliser les clients et éventuellement d’en rapporter des nouveaux. Lancer sa première box peut donc être le début d’une grande aventure.

Article précédentComment faire briller votre entreprise sur les réseaux sociaux ?
Article suivantInterview d’Alexandre Montenon, content manager et formateur en rédaction web