L’accessibilité consiste à proposer des contenus de qualité qui satisfont tous les publics et qui sont faciles à lire. Elle prend également en compte la possibilité pour le contenu de se positionner sur les pages de résultats des moteurs de recherche. Voici en 5 étapes comment améliorer l’accessibilité de vos productions pour atteindre un public plus large.

Rendez le contenu accessible aux moteurs de recherche

Le moteur de recherche est l’un des moyens par lesquels votre article peut être accessible à l’internaute. C’est l’adéquation entre la pertinence du contenu et la requête de l’internaute qui permettra à la page d’être affichée dans les résultats.

Par exemple, une agence web située à Tarbes peut vouloir légitimement se positionner sur des requêtes telles « création site internet Tarbes » ou encore « agence web Tarbes ». Le travail du rédacteur sera alors de créer un contenu optimisé SEO pour ces requêtes afin que les pages puissent être présentées dans les résultats du moteur de recherche.

Il est donc important de comprendre le fonctionnement des outils de recherche pour avoir une chance d’apparaître dans les meilleures positions.

En tant que rédacteur, vous devez savoir que ces outils de recherche indexent les pages web en fonction des mots-clés. Vous devez donc absolument insérer ces mots dans votre contenu comme il se doit. En clair, il s’agit de travailler sur l’optimisation de chaque article que vous rédigez. Veillez toutefois à ne pas suroptimiser : intégrez les mots-clés de façon naturelle.

Donnez la bonne information au bon moment

Si votre contenu est accessible aux moteurs de recherche, il doit également l’être pour votre audience. La première chose à faire, c’est de fournir à vos lecteurs les informations qu’ils recherchent.

Tenez compte des besoins de votre audience avant de vous lancer dans la rédaction de l’article. Évitez de jouer la carte du suspens, et fournissez dès les premières lignes les éléments de réponse. Structurez correctement le contenu. Ainsi, le lecteur pourra mieux le parcourir. L’avantage de la démarche est que votre audience sera satisfaite et elle partagera votre article. Le trafic de votre site devrait augmenter en conséquence.

Utilisez une écriture web intelligente

Rendre accessible un contenu, c’est aussi faciliter sa lecture. L’écriture web intelligente permet de libérer l’information dans une forme qui se prête à la lecture sur n’importe quel support (ordinateur, tablette, smartphone). Elle permet également aux internautes de commencer la lecture là où ils le souhaitent.

Une écriture web intelligente utilise des phrases courtes et assez simples à comprendre. Chaque paragraphe doit être le plus court possible. Elle utilise également les listes à puces pour donner des exemples ou détailler une information. Dans une écriture intelligente, il doit également avoir des illustrations. Enfin, découpez vos informations en blocs afin que le contenu soit bien aéré.

Utilisez un ton approprié

Vous devez utiliser le ton approprié pour faire passer clairement votre message. Choisissez les mots justes qui conviennent à l’image de marque. Lorsque la tonalité que vous utilisez n’est pas en adéquation avec votre audience, vous aurez du mal à vous faire comprendre par le lecteur.

Trouver le ton idéal n’est pas un exercice facile. Utilisez un mode d’expression proche de celui que vous utiliseriez dans le même contexte à l’oral. Lorsqu’il s’agit de rédiger les articles informatifs, restez neutre et ne laissez pas transparaître vos avis.

Veillez à la compréhension de votre production

Le dernier point pour rendre accessible votre rédaction, c’est de s’assurer qu’elle est assez compréhensible pour l’ensemble des lecteurs. N’oubliez surtout pas qu’elle s’adresse à un public large. Ainsi, mêmes les personnes en situation de handicap doivent être en mesure de comprendre votre article.

Sur le plan rédactionnel, utilisez un vocabulaire compréhensible par tous les publics. N’employez pas des termes techniques, sauf si le sujet l’exige vraiment. Si votre contenu contient des abréviations et des acronymes, prenez le temps de bien les expliquer. Par ailleurs, tenez aussi compte des adaptations particulières de chaque handicap. Optimisez la navigation du site aux personnes à mobilité réduite. Retranscrivez vos vidéos pour les malentendants.

Article précédent5 astuces pour devenir un rédacteur web compétent
Article suivantOptimiser son budget Google AdWords à l’aide d’une agence spécialisée